Aller au contenu
Pluie-Inondation les 8 bons comportements à adopter

Pluie-Inondation les 8 bons comportements à adopter

Face au risque d'inondation, il est indispensable de connaître les bons comportements à adopter. Une campagne de prévention est lancée depuis fin août par le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l'Intérieur.

Chaque année, de fin août à fin octobre, l'arc méditerranéen est frappé par des pluies torrentielles provoquant des crues soudaines et violentes. Celles-ci peuvent causer de nombreux dégâts, humains et matériels. Chaque année, il convient donc de rappeler à nos concitoyens les bons gestes à adopter pour se protéger des inondations.
Depuis 5 ans, le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et Météo France, lance, fin août, sa campagne de prévention nationale face au risque d’inondation. Le ministère de la Transition écologique a pour objectif d’améliorer, avec l’appui de la mission interrégionale inondation arc méditerranéen (MIIAM), la performance des dispositifs de prévention des risques d’inondation et d’assurer une cohérence zonale dans leur mise en œuvre opérationnelle sur l’ensemble de l’arc méditerranéen.

15 départements sont concernés par les phénomènes cévenols : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, l'Aveyron, l'Aude, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Drôme, le Gard, l'Hérault, la Lozère, les Pyrénées-Orientales, le Var et le Vaucluse.

L'ambition de cette campagne est triple :
  • rappeler les 8 bons comportements à adopter lors d'une inondation : encore trop de Français prennent leur voiture pour aller chercher leurs enfants à l’école ou s’approchent des cours d’eau ;
  • informer sur les différents niveaux d'alerte et de vigilance pour une meilleure anticipation et prise en compte du risque ;
  • inciter à l'élaboration d'un kit de sécurité, afin de vivre de manière autonome pendant quelques jours avec certains objets essentiels en attendant l'arrivée des secours.

Avec le réchauffement climatique, il est fortement probable que les épisodes de pluies intenses seront plus fréquents ou violents. Il est donc indispensable de s'approprier les bons gestes et d'anticiper ce risque pouvant, à tout instant, surprendre par sa soudaineté. Nous avons une responsabilité partagée. Mobilisons-nous ensemble pour diffuser les bonnes pratiques.
Cédric Bourillet
Directeur général de la prévention des risques
Ministère de la Transition écologique


Plus d’informations : pluie-inondation.gouv.fr

Date de parution de l'article : 14/10/2020