Le calcul de la retraite de base

Que vous soyez salarié du privé, agricole, artisan, commerçant ou encore agent de la fonction publique, le calcul de votre retraite se fera selon des règles bien précises. Nous vous donnons des exemples.

Le principe

Si vous avez cotisé au moins un trimestre pour les activités que vous avez exercées en tant que salarié, salarié agricole, artisan ou commerçant, vous pouvez obtenir une retraite de base dont le montant tient essentiellement compte de la durée et du niveau de cotisation dans ces régimes.
Si vous avez exercé une activité en qualité d’agent de la fonction publique et que vous ouvrez droit à une retraite versée par le service des retraites de l'État ou de la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales, celle-ci dépendra de la durée des services retenue et du dernier traitement indiciaire validé pour la retraite.
Les agents dont l’activité n’ouvre pas droit à une retraite de l’État perçoivent une pension dont le montant est calculé dans les conditions prévues pour les salariés du privé.


La retraite de base du régime général (CNAV, MSA, RSI(1))

A compter du 1er juillet 2017, la pension de base des personnes qui ont cotisé à plusieurs de ces régimes est calculée comme s'ils n'avaient relevé que d'un seul régime.

Comment se calcule le montant de la retraite de base ?

Calcul retraite de base

 

[1]CNAV : Caisse Nationale d’assurance Vieillesse de la Sécurité Sociale

   MSA : Mutualité Sociale Agricole

   RSI : Régime Social des Indépendants

Le salaire annuel moyen est déterminé en calculant la moyenne des 25 meilleurs revenus d'activités annuels, revalorisés par des coefficients, de votre carrière. Si vous n’avez pas cotisé suffisamment d'années dans ces régimes, le calcul est effectué sur la base de la carrière entière. Si vos revenus annuels dépassent le plafond de la sécurité sociale de l'année considérée (39 228€ en 2017), la fraction de vos revenus qui dépasse cette limite n'est pas prise en compte.

Le taux plein, fixé à 50%, s’applique si : vous justifiez, tous régimes de base confondus, de la durée d’assurance requise selon votre année de naissance, vous avez atteint l'âge permettant de bénéficier du taux plein automatique; vous relevez d’une situation particulière : invalidité par exemple. A défaut, le taux sera minoré (jusqu’à un minimum de 37,5%).

Exemple d’un salarié du privé, né en 1955 qui demande sa retraite à 62 ans en 2017 :

  • A cette date, il justifie de 172 trimestres cotisés. Il pourra donc bénéficier de sa retraite à taux plein car le nombre de trimestres requis est de 166.
  • Bien qu’ayant acquis un nombre de trimestres supérieur au nombre de trimestres requis, le calcul prendra uniquement en compte le nombre de trimestres requis.
  • Son salaire annuel moyen étant de 32 000 €
  • Sa pension du régime de base sera :
exemple calcul retraite

La retraite de base de la fonction publique

Comment se calcule le montant de la retraite de base ?

Calcul retraite de base fonction publique

 

La durée des services accomplis en tant que fonctionnaire est prise en compte pour déterminer le nombre de trimestres liquidables. A ces trimestres peuvent se rajouter des bonifications (trimestres pour enfants nés ou adoptés avant 2004, services civils hors Europe, campagnes pour les militaires,...).

Le taux plein est fixé à 75%.

  • Pour les fonctionnaires de catégorie sédentaire, le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier du pourcentage maximum de 75% est définit en fonction de l'année de naissance.
  • Pour les fonctionnaires de catégorie active le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier du pourcentage maximum de 75% est définit en fonction de l'année à partir de laquelle ils sont autorisés à faire valoir leurs droits à pension de retraite.          

Si le fonctionnaire bénéficie de bonifications, ce pourcentage peut être majoré dans la limite de 80%.

Si vous avez perçu la NBI (Nouvelle Bonification Indiciaire) au cours de votre carrière, vous avez droit à un supplément de pension calculé en fonction de la durée de perception de ce complément de rémunération et du montant moyen annuellement perçu.

Exemple d’un fonctionnaire né en 1955 qui prend sa retraite à 62 ans :

  • Il lui faut 166 trimestres pour partir en retraite à taux plein.
  •  Il a validé 100 trimestres en tant que fonctionnaire et 70 trimestres en tant que salarié. Il bénéficiera de ses pensions à taux plein.
  • Son dernier traitement brut de base (hors primes et indemnités) est de 2 700 €.
  • Sa pension de la fonction publique sera : 

exemple calcul retraite fonction publique