Les dessous du tarif de votre assurance auto

Bien souvent, le prix est l’élément fondamental dans le choix d’un contrat d’assurance auto. Sachez cependant qu’une faible prime laisse présager des garanties peu étendues et des sommes importantes à débourser en cas de sinistre.

Comment est déterminé le prix ?

En premier lieu, c’est évidemment le nombre et l’étendue des garanties choisies qui déterminent le prix de votre assurance. Une assurance au tiers (la garantie minimum obligatoire) vous reviendra moins cher qu’une assurance tous risques. Vérifiez aussi les garanties incluses car certaines proposées en option (comme l’assistance) sont pourtant indispensables. L’assureur tiendra également compte du montant de la franchise choisie. Une franchise correspond à la somme qui reste à votre charge en cas d’accident responsable ou de sinistre sans tiers.

 

Profil, voiture, région…tout est pris en compte

Toutefois, même avec un contrat identique, vous ne payerez probablement jamais le même prix que votre voisin. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout le monde ne présente pas les mêmes risques face à un sinistre. Grâce à des statistiques, les assureurs vont pouvoir déterminer des degrés de risque en fonction des profils de leurs clients et des véhicules à assurer. Le tarif de base de votre prime sera donc directement lié à des éléments personnels que vous communiquez à votre assureur lors de la souscription.

Votre prime d’assurance pourra être moins élevée si :

. vous détenez votre permis de conduire depuis plusieurs années et que vous n’avez pas eu d’accident responsable ;

. vous n’utilisez pas votre véhicule dans un cadre professionnel.

A l’inverse, dans l’ensemble, les jeunes ont plus d’accidents que les conducteurs plus expérimentés, leur prime est donc majorée.

Votre prime est également calculée selon l’endroit où vous vivez : certains secteurs comptabilisent plus de vols que d’autres, l’assurance auto y est donc plus chère.

Enfin, votre véhicule (marque, modèle, valeur, puissance…) est aussi un élément déterminant.

 

Le poids des taxes

Sur ce tarif de base, il faut ensuite ajouter différentes taxes… qui vont considérablement gonfler le montant de votre prime. Sachez que les taxes représentent plus de 30 % de la part de votre prime correspondant à la garantie « responsabilité civile ».

 

Le bonus / malus

Mais ce n’est pas fini, ce tarif de base pourra ensuite être revu à la baisse par le jeu du bonus, ou à la hausse… en cas de malus.

Avant de choisir votre assureur, prenez le temps de regarder en détail le contrat qu’il vous propose. Le prix à payer ne se calcule pas seulement à la souscription.

Il faut évaluer ce qui reste à votre charge en cas de sinistre. Ce qui coûte moins cher au départ coûte bien souvent plus cher à l’arrivée.