Aller au contenu
Bien préparer sa retraite en retour d’Opex

Bien préparer sa retraite en retour d’Opex

Militaires de retour d’opérations extérieures, préparer votre retraite demande une connaissance des démarches spécifiques à votre statut. Organismes dédiés, carte du combattant, Plan d’Epargne Retraite… Tégo liste pour vous, l’essentiel des actions à mettre en œuvre.

La carte du combattant, ses conditions d’obtention et avantages

La carte du combattant est attribuée, sur demande, aux militaires ayant effectué au moins 4 mois de service en Opex (120 jours cumulatifs de présence). Elle ouvre, entre autres, droit :

  • à la retraite du combattant, à partir de 65 ans
  • au Titre de reconnaissance de la Nation,
  • à l'adhésion à une retraite mutualiste du combattant (RMC) dont la rente est majorée par l’état,
  • à une demi-part d'impôt sur le revenu à partir de 74 ans

Quelles démarches administratives pour faire valoir vos droits ?

Assurez-vous que votre campagne a été bien enregistrée auprès des unités militaires.

Une attestation de fin de campagne vous est alors remise et vous pouvez dès à présent vous inscrire à l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre sur le site onac-vg.fr. Cet organisme d’accompagnement vous guide dans toutes les démarches liées au statut d’ancien combattant. Vous pouvez notamment y faire votre demande de carte du combattant ainsi que du Titre de reconnaissance de la Nation.

La RMC, Retraite Mutualiste du Combattant

La Retraite Mutualiste du Combattant est réservée aux titulaires de la carte du combattant ou du Titre de reconnaissance de la Nation. Dès lors que vous en êtes titulaire, vous avez tout intérêt à la choisir. Elle est également accessible aux enfants, parents ou conjoints d’un combattant « mort pour la France » à titre militaire.

Ses avantages principaux sont : une majoration de votre rente par l’Etat (généralement 25%), une revalorisation annuelle de votre retraite, basée sur l’inflation, sans aucune condition de revenus. Elle vous fait également bénéficier d’avantages fiscaux ; les sommes versées étant déduites de votre revenu imposable et la rente non imposable et non soumise aux prélèvements sociaux*.

De plus, en cas de décès, vous pouvez choisir une transmission du capital ou la réversion de la rente au conjoint.

La Retraite Mutualiste du Combattant choisie pour vous par Tégo auprès de la Mutuelle Epargne Retraite, vous permet de bénéficier d’une rente à vie tout en allégeant vos impôts.

*tous ces avantages fiscaux sont accordés dans la limite du plafond de rente majorée en vigueur

Date de parution de l'article : 26/11/2020