Aller au contenu
Comment aider nos aînés en Ehpad :<br> Tégo s’engage avec l’ONAC-VG

Comment aider nos aînés en Ehpad :
Tégo s’engage avec l’ONAC-VG

Aux côtés de l’ONAC-VG et dans le cadre d’une grande collecte nationale, Tégo soutient les personnes âgées résidentes en Ehpad. Alors que le déconfinement s’annonce long et décisif dans la crise que traverse notre pays, vous pouvez contribuer de bien des manières au bien-être des résidents, que vous ayez ou non un membre de votre famille en Ehpad.

L’enjeu : garder le lien pour maintenir la santé

Dès le début du mois de mars, les autorités sanitaires ont suspendu les visites en Ehpad. Une décision qui visait à préserver les personnes âgées de la propagation du virus Covid-19 dont elles sont parmi les premières victimes. Le 19 avril, les conditions se sont légèrement assouplies avec la possibilité pour les familles de rendre visite à leur proche, dans le respect de règles sanitaires strictes. Cet isolement reste une réalité qui les déroute, comme peut en témoigner David Baronnet, directeur de l’Ehpad Armand Cardeux à Nohant-en-Goût (18) : “pour la plupart, nos résidents ont eu l’habitude toute leur vie d’échanger spontanément avec leurs voisins, en présence des uns et des autres.” Les relations avec leur famille, les autres résidents et le personnel sont ainsi essentielles pour éviter tout glissement psychologique et physique.

L’objectif : soyez présents le plus souvent possible pour améliorer les conditions de confinement

Toutes les attentions sont bonnes pour aider les personnes âgées qui vivent en Ehpad à passer cette longue période de confinement puis de déconfinement progressif.

En pratique : proche ou loin, vous pouvez être utiles

  • Téléphonez, contactez vos proches en visio-conférence : depuis le début de la période de confinement, les appels vidéo ont aidé à maintenir et développer les liens familiaux et amicaux. Pour faire profiter les aînés de cette belle dynamique, l’ONAC-VG a mis en place une cagnotte nationale qui vise notamment à financer des tablettes à destination des Ehpad labellisés Bleuet de France. Tégo a choisi de s’associer à cette démarche en apportant sa contribution. Vous pouvez vous aussi faire un don et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des résidents.

    Au-delà des communications avec l’extérieur, les Ehpad peuvent aussi utiliser les tablettes pour les échanges de chambre à chambre, car la vie sociale au sein de l’établissement est très importante pour l’équilibre de tous.

  • Rendez visite à la personne qui vous est chère, dans le respect des protocoles sanitaires : dans certains établissements le dispositif de protection peut sembler intimidant de prime abord (vitre séparatrice et système de sonorisation), “mais si le dispositif technique est adapté, la famille et la personne âgée l’oublient, et rapidement les conversations vont bon train”, raconte David Baronnet. Alors si vous pouvez faire le déplacement et que l’Ehpad est en mesure de vous recevoir, n’hésitez plus !

  • Envoyez du courrier, des dessins : ils sont le complément indispensable des communications en visio-conférence et par téléphone. “Les journées sont parfois longues pour nos résidents qui ont des difficultés à lire magazines et livres. Recevoir des lettres, des dessins et des colis compte beaucoup pour eux”, raconte David Baronnet.

  • Financez l’achat de matériel pour des activités : dans le même esprit que pour le financement de tablettes, l’ONAC-VG a choisi d’offrir du matériel pour des activités physiques et cérébrales. Elles constituent des moments bénéfiques pour l’équilibre des résidents confinés. Dans le même esprit les équipes d’Ehpad sont amenées à organiser des concours de cuisine… succès garanti !

  • Proposez vos services en tant que bénévole : si vous souhaitez vous engager, il vous suffit d’entrer en relation avec un Ehpad proche de chez vous. Le responsable vous orientera en fonction des besoins. En temps de confinement, un bouquet de muguet cueilli en forêt par un bénévole est un rayon de soleil pour des résidents toujours sensibles à ces attentions.

  • Soutenez le personnel de l’établissement : à travers les réseaux sociaux de l’établissement, en commentant de manière bienveillante les initiatives qu’ils valorisent, en proposant des idées… Envoyez des ondes - ou même des chocolats ! - à ceux qui s’occupent de vos proches !



Date de parution de l'article : 07/05/2020