Aller au contenu
Le lien social à l’épreuve du confinement : restez en contact avec vos proches

Le lien social à l’épreuve du confinement : restez en contact avec vos proches

En confinement comme lors des situations d’éloignement prolongé, garder le contact est primordial. Par un simple coup de fil, au travers d’applications de visioconférence, la technologie vous offre de multiples moyens de communication pour passer d’agréables moments en famille ou entre amis.

L’enjeu : l’isolement, un risque réél

"Alors que la solitude est l’état objectif de n’avoir personne autour, l’isolement peut être vécu au milieu d’une foule", explique Agustin Chevez, chercheur associé au Centre d’innovation du Design à l’université de technologie de Swinburne. La période de confinement est propice à la fois à l’isolement et à la solitude… Si le gouvernement exige que les Français restent chez eux, un grand nombre d’activités peuvent chasser l’isolement de vos vies. Pourtant, depuis le début de la crise liée au Coronavirus, les appels à SOS amitié ont augmenté, comme par exemple à La Rochelle où ils ont doublé par rapport à l’année précédente.

L’objectif : ne laissez pas la distance faire stagner vos relations

L’isolement, cela se combat, et avec discipline ! Si vous attendez qu’un ami ou qu’un proche vous appelle, vous prenez le risque… de rester sans nouvelles ! Chaque appel, chaque anecdote peut vous permettre de renforcer votre relation avec votre interlocuteur. Et si vous ne pouvez contacter personne, des services d’aide existent. Et si vous résidez en milieu urbain, vous pouvez même commencer par ouvrir votre fenêtre à 20h pour applaudir les soignants et partager un moment avec vos voisins. Quelle que soit la situation, il est essentiel de ne pas subir la solitude.

En pratique : communiquez au mieux en fonction de votre situation

1- Les outils : les applis de visioconférence disponibles sur le marché sont légion. Plus ou moins ludiques, elles sont désormais très faciles d’accès et sont particulièrement précieuses pour faire converser petits-enfants et grands-parents, ou bien se rencontrer pour un apéritif à distance… dernière mode du monde confiné. Alternative intéressante : Netflix propose de coordonner le visionnage d’un film et de partager à distance les impressions sur le programme !

2- Les activités : Le rire est essentiel. Il relèverait même du besoin physique, nécessaire pour être en bonne santé. On ne rirait en France qu’une minute par jour contre dix en 1939. Pourtant, même seul chez vous, grâce aux applis de visioconférences, les possibilités d’activités amusantes ne manquent pas : vous pouvez faire votre gym du matin en famille élargie, cuisiner en direct en vous filmant en visioconférence ou même initier des jeux de dessin, ou encore un "jeu du post-it". Rires assurés, moral au taquet ! Si des grands-parents sont à la campagne, ils pourront aussi montrer la nature telle qu’ils la voient à leurs petits-enfants parqués en milieu urbain… Et quand la connexion internet tombe en rade, il vous reste la possibilité d’ouvrir votre fenêtre et de jouer avec vos voisins si vous en avez… Comme ce comédien qui anime une parodie de Question pour un champion depuis son balcon parisien !

3- De l’aide : si vous recherchez de l’aide, tournez-vous vers les services créés à votre intention par le gouvernement, le numéro vert 0 800 130 000. Moins officiel, mais également recommandé, le réseau Cogito'Z et son numéro vert, le 0805 822 810 tenu par un des 35 psychologues qui se relaient entre 10 et 17 heures, du lundi au samedi.

Date de parution de l'article : 10/04/2020

Pour en savoir plus, découvrez nos autres articles :