Aller au contenu
Les solutions pour éviter les courbatures

Les solutions pour éviter les courbatures

Blessures musculaires microscopiques, les courbatures apparaissent après un effort physique soutenu et peuvent être le signal d’une blessure plus grave. Intenses, les métiers de la Sécurité-Défense y sont particulièrement exposés. Echauffement, alimentation, récupération… Tégo vous guide pour les prévenir et les soigner.

1 - Définition : le symptôme de microtraumatismes musculaires

Les courbatures sont un phénomène naturel qui survient après une activité physique plus intense que d’habitude : séance de sport, déménagement, tensions d’une journée de travail difficile, position assise prolongée… Sur un corps mal préparé à l’effort, vos muscles subissent des microtraumatismes, qui provoquent une inflammation. Les douleurs apparaissent dans les 12 à 48 heures et peuvent persister jusqu’à cinq jours.

2 – Conséquences : une baisse des performances

Bénignes, les courbatures n’en sont pas moins contraignantes et douloureuses. Elles s’accompagnent d’un léger œdème local, d’une perte de force musculaire, de souplesse articulaire et de perception de votre corps dans l’espace. Votre performance baisse. Courbaturé ne rime pas avec efficacité : au contraire, si vous avez des courbatures, c’est que votre muscle n’a pas récupéré et n’est pas prêt à recommencer un effort. Votre corps vous envoie un signal : vous risquez la blessure si vous continuez à le solliciter. Ecoutez vos courbatures pour vous préserver à long terme.

3 – Solution : visez la progressivité

Les courbatures ne sont pas une fatalité.

  • Les prévenir : ce n’est pas dans votre nature et pourtant… Ménagez vos efforts et augmentez leur intensité progressivement. Echauffez-vous avant, et étirez-vous après. Adoptez les bonnes postures. Veillez aussi à bien vous hydrater et mangez équilibré[MS1] . Et laissez régulièrement vos muscles au repos pendant un ou deux jours !
  • Les soigner : pour réduire l’intensité et la durée de la douleur, buvez au moins deux litres d’eau par jour, répartis en petites quantités sur la journée, et évitez boissons sucrées, café et alcool. Mangez des aliments riches en potassium et en vitamines : fruits secs, bananes, agrumes, bouillon de légumes… Vous pouvez aussi appliquer du froid ou du chaud et vous masser avec une crème décontractante ou à base d’arnica : cela stimulera votre circulation sanguine et favorisera la cicatrisation des muscles. Faites aussi appel à votre patience : les courbatures disparaissent en quelques jours. Si la douleur est trop forte, votre médecin peut vous prescrire des antalgiques ou des anti-inflammatoires.

4 – Au travail : pensez à récupérer entre deux efforts

Travailler dans un environnement très chaud ou très froid, porter de lourdes charges, garder longtemps la même position, porter des chaussures inadaptées, être soumis au stress : le travail peut aussi être source de courbatures. Veillez à faire une activité physique régulière et échauffez-vous avant un effort. Adaptez votre tenue vestimentaire aux conditions météorologiques et prenez le temps de bien vous positionner avant d’exécuter un mouvement. Pensez à l’entraide en cas d’effort important et prolongé, et si possible, récupérez entre deux efforts physiques intenses. Enfin, en cas de stress, ayez le réflexe relaxation ou méditation.

Le conseil de l’expert

Si les courbatures s’accompagnent de sensations de fourmillement ou de décharge électrique, consultez votre médecin pour éliminer tout autre problème, neurologique par exemple.