Aller au contenu

Percevez votre retraite complémentaire : mode d’emploi

Lorsque vous faites valoir vos droits à la retraite, outre la perception de votre retraite de base, vous bénéficiez aussi d’une retraite complémentaire. Tégo vous explique la marche à suivre pour son versement.

1 - L’enjeu :

Votre retraite se compose pour l’essentiel de votre retraite de base et de votre retraite complémentaire. Ces deux éléments sont gérés distinctement. Quelles sont les démarches à effectuer pour percevoir la retraite complémentaire ?

2 - L’objectif : déclenchez la liquidation de vos droits à la retraite complémentaire

Pour bénéficier de votre retraite complémentaire, vous devez engager les démarches 6 mois avant la date de départ.

Vous avez la possibilité de cocher une case sur le formulaire de demande de retraite du régime de base de manière à ce que cette caisse prévienne votre caisse complémentaire du dépôt de la demande de retraite. La caisse complémentaire prendra alors directement contact avec vous.

Le formulaire de demande de retraite complémentaire doit être transmis au moins 4 mois avant la date de départ. Il devra être complété, signé et renvoyé à la caisse de retraite complémentaire compétente, accompagné des pièces demandées.

Si vous faites votre demande de retraite en ligne, vous n'avez plus qu'une seule demande à faire pour l'ensemble de vos régimes de base et complémentaires.

3 - En pratique : Identifiez votre caisse de retraite complémentaire compétente

Votre caisse de retraite complémentaire obligatoire compétente dépend de votre situation personnelle.

  • Pour les salariés du régime général, le régime de retraite complémentaire obligatoire est désormais géré par l'Agirc-Arrco. C’est l’accord du 17 novembre 2017, signé par les partenaires sociaux, qui fixe la réglementation, les modalités de gestion et de gouvernance du nouveau régime Agirc-Arrco qui est entré en vigueur le 1er janvier 2019.

    • Pour les salarié, le nouveau régime Agirc-Arrco retient un seul compte de points de retraite pour chaque salarié :

      • Valeur du point Agirc-Arrco = valeur du point Arrco

    • Pour les salariés cadres, les points Arrco et les points Agirc sont regroupés au sein d’un seul compte de points :

      • Les points Arrco deviennent des points Agirc-Arrco(même valeur, même nombre de points).
      • Les points Agirc sont convertis en nouveaux points Agirc-Arrco selon une formule de calcul qui garantit une stricte équivalence de vos droits.

    • Spécificité de la retraite AGIRC Tranche C. La retraite AGIRC TC porte sur les droits acquis par les cadres qui ont cotisé sur un salaire supérieur à 4 fois le plafond de la Sécurité sociale. La notion de droits tranche C n'existe plus au sein du régime Agirc-Arrco.

      • Les droits tranche C obtenus de 2016 à 2018 sont liquidés dans les mêmes conditions que l’ensemble des droits.
      • S’agissant des droits tranche C obtenus avant 2016, il est possible de les liquider avec une minoration définitive avant l’âge de 65/67 ans ou d’attendre cet âge pour obtenir leur liquidation à taux plein.

  • Si vous êtes un agent non-titulaire de l’État, un fonctionnaire civil ou un militaire n’ayant pas acquis de droits à pension, il vous faut contacter l’IRCANTEC. La demande de retraite complémentaire doit être déposée dès que vous avez reçu votre notification du régime de base. Le dossier doit être obligatoirement accompagné de ce document.

Le conseil de l’expert

Pour vous accompagner dans vos démarches, vous pouvez vous adresser au CICAS (Centre d’information conseil et accueil des salariés).